Samsung confirme le problème de batterie du Galaxy Note 7

Comme cela avait été annoncé la semaine dernière, Samsung a dévoilé les résultats de son enquête sur les problèmes techniques sur le Galaxy Note 7 et les raisons de sa surchauffe. Sans surprise, il s’agit de la batterie, comme l’avait annoncé le Wall Street Journal.

La semaine dernière, Samsung annonçait la mise en place d’une conférence de presse pour annoncer les résultats de son enquête interne sur les raisons de la surchauffe du Galaxy Note 7. Un problème technique qui a amené la firme coréenne a remplacé les premières series de phablettes avant de la retirer définitivement des étals des boutiques. Fin de semaine dernière, le Wall Street Journal dévoilait en partie les résultats de cette enquête qui a été menée par Samsung, mais aussi par trois bureaux indépendants. La fuite du quotidien américain affirmait que les batteries seraient officiellement mises en cause. Et ce fut le cas.2017-15-3--19-14-07

Deux batteries, deux problèmes

Samsung a honoré son rendez-vous et a dévoilé les résultats de son enquête. Sans surprise les batteries de SDI (la filiale de Samsung chargée de produire les batteries) et d’Amperex sont concernées. Toutefois, le problème n’est pas le même dans les deux cas de figure. Pour les batteries développées par Samsung, le problème serait une déformation du composant qui aurait amené à un court-circuit. Et c’est ce court-circuit qui aurait provoqué la surchauffe et l’explosion de la batterie. Dans le second cas, le problème serait une malfaçon : un des composants internes de la batterie (une couche isolante entre deux parties conductrices) serait manquant. Voilà pour les deux causes.
Samsung Electronics se défausse en revanche de la responsabilité du problème. Le design du Galaxy Note 7 n’est pas un problème selon la firme. La place laissée à la batterie (trop exigüe, selon certains) n’est en aucun cas l’une des causes de surchauffe, alors que nous savons bien que la batterie est l’un des éléments qui produisent le plus de chaleur dans un téléphone et qu’elle doit être capable de la dissiper. Or, si la place qui lui est laissée est trop petite, ce n’est pas possible. Bien sûr, l’argument de la malfaçon des batteries, qu’elles proviennent de SDI ou Amperex, élimine presque toute responsabilité des designers de la branche mobile du groupe. C’est tout de même bien pratique. Espérons qu’à long terme, ce soit vrai.

Une débauche de moyen
Lors de sa conférence de presse, Samsung a largement évoqué le sérieux avec lequel elle a enquêté sur le problème et les conséquences industrielles que cela amènera lors de la conception des futurs terminaux. Tout d’abord, Samsung a évoqué les moyens financiers et humains monopolisés durant cette enquête : 700 ingénieurs ont travaillé sur 200 000 Galaxy Note 7 différents et 30 000 batteries pour reproduire les problèmes de surchauffe et en comprendre les causes. Ensuite, Samsung a réitéré les nouveaux points de contrôle qui assureront la qualité des futurs produits de la firme coréenne. Le Galaxy S8 devrait être le premier à en bénéficier.

Publicités

One thought on “Samsung confirme le problème de batterie du Galaxy Note 7

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s