Blog

Samsung Galaxy S8 et S8+ : prix, disponibilité et caractéristiques du futur flagship

Après la fin abrupte de la commercialisation du Galaxy Note 7 en fin d’année dernière, nous attendons le prochain smartphone haut de gamme de Samsung de pied ferme. Nous réunissons ici tous ce que l’on connait sur le Samsung Galaxy S8 avant son officialisation en mars.Samsung-Galaxy-S8-Evleaks-2-630x525

Mise à jour du 24 mars : Le Samsung Galaxy S8 n’en finit plus de se montrer. Des visuels nous ont dévoilé les différents coloris que proposera la marque, ce qui nous a aussi donné l’occasion de constater que la façade avant restera toujours noire. Evan Blass a aussi partagé des visuels promotionnels mettant en avant son écran borderless et son appareil photo. Afin de prolonger la durée de vie de la batterie du Galaxy S8, il sera possible de réduire la définition de celui-ci. La batterie externe du Samsung Galaxy S8 sera compatible avec la recharge rapide en USB Type-C. Nous en avons appris davantage sur le dock qui permettrait de transformer le S8 en ordinateur de bureau, celui-ci devrait être composé d’un ventilateur de refroidissement. Samsung imagine déjà le carton plein que ferait les ventes de son futur flagship et propose d’ailleurs à ceux qui le précommande de le recevoir bien en avance. Une nouvelle version de Samsung Pay va permettre d’utiliser le scanner d’Irisdu Samsung Galaxy S8 pour renforcer la sécurité lors du paiement. Son appareil photo pourrait être capable de filmer à 1000 images par seconde.

Ecran AMOLED incurvé et sans bordures

Samsung travaillerait sur deux variantes pour son prochain flagship, le Galaxy S8 et le Galaxy S8 Plus avec un écran plus grand. Voici leurs caractéristiques, confirmées par le leaker Evan Blass, mais aussi par le site BGR qui a fait fuiter toute une série de photos du terminal.

  • Samsung Galaxy S8 : écran 5,8 pouces Super AMOLED incurvé sans bordures QHD (équivalents à 2 880 x 1 440 pixels)
  • Samsung Galaxy S8 Plus : écran 6,2 pouces Super AMOLED incurvé sans bordures QHD (2 880 x 1 440 pixels)C’est sans aucun doute le plus grand changement opéré par Samsung entre le Galaxy S7 et le Galaxy S8 et celui se verra le plus. Face au Xiaomi Mi Mix, Samsung réplique avec lui aussi un écran qui rogne sur les bordures de l’appareil. Fini le modèle équipé d’un écran plat, les deux variantes du Galaxy S8 auront des écrans incurvés, de type Edge.Ces deux caractéristiques permettront à Samsung d’agrandir la diagonale, qui passe de 5,2 à 5,8 pouces et de 5,5 à 6,2 pouces, sans changer la taille de l’appareil. L’écran changera également de format et passera du 16/9 au 18,5/9 ce qui se traduit par un écran qui gagne surtout en hauteur en mode portrait.

    Il faut toutefois garder à l’esprit que l’affichage utile sera légèrement moindre à cause des boutons de navigations qui deviennent virtuelles et des des bords incurvés. On a ainsi pu voir l’interface en action dans plusieurs vidéos, ce qui nous confirme que Samsung a aussi pensé aux gauchers ! EVLeaks a également publié le premier rendu presse (3D) du smartphone.

    Toujours sur l’interface, on peut également apercevoir les icônes et le style graphique choisi pour le Galaxy S8 dans de nouvelles captures d’écran.

    Une source indique par ailleurs que pour pallier l’absence de bouton physique en façade, Samsung aurait choisi d’intégrer un écran Force Touch. Pour rappel, cela permet d’activer des fonctionnalités et des raccourcis en fonction de la pression exercée sur l’écran.  Sur le Galaxy S8, le Force Touch ne se concentrerait que sur le bouton Accueil (logiciel).

    Processeur Exnyos 8895 ou Snapdragon 835

    Le Samsung Galaxy S8 et S8 Plus intégreront pour la première fois des SoC gravés en 10 nm. Le fabricant devrait à nouveau faire varier le processeur selon les régions :

    • En Europe : le processeur Samsung Exynos 8895
    • Ailleurs : le processeur Qualcomm Snapdragon 835Si, comme chaque année, il devrait y avoir quelques différences de performances entre le modèle équipé du Qualcomm Snapdragon et celui intégrant une puce Samsung Exynos, on peut tout de même généraliser sur certains points. Peu importe le processeur utilisé, il sera gravé en 10 nm, une exclusivité sur le marché que Samsung fait fabriquer dans ses propres usines.Cela devrait permettre au Galaxy S8 de proposer une hausse de performance de 11 % pour le processeur et 23 % pour la puce graphique comparée au Galaxy S7, tout en étant plus efficient en énergie de 20 %.

      Le stockage fourni augmente

      Samsung va revoir à la hausse le stockage de son terminal haut de gamme :

      • de 64 Go à 256 Go de stockage interne en UFS 2.0
      • De 4 à 6 Go de RAM LPDDR4
      • Lecteur de carte micro SDEn 2016, Apple s’est enfin décidé à augmenter le stockage de son iPhone qui passe de 16 Go minimum, sans microSD, à 32 Go. Samsung voudrait donc conserver son avance en passant le stockage interne minimum du Samsung Galaxy S8 à 64 Go, contre 32 Go pour le Galaxy S7. Ce stockage pourrait monter jusqu’à 256 Go pour les modèles les plus chers. Certains parlent également d’un modèle équipé de 128 Go de stockage et 6 Go de RAM.Le lecteur micro SD qui avait disparu à l’époque du Galaxy S6 pour faire son retour avec le Galaxy S7 sera toujours de la partie. Samsung semble avoir bien retenu la leçon et continuera de proposer d’étendre le stockage à moindre coût.

        Double système de biométrie

        Le Samsung Galaxy S8 fera appel à un double système de biométrie :

        • un lecteur d’empreinte digitale
        • un scanner d’irisL’écran sans bordures du Galaxy S8 a contraint Samsung à déplacer le lecteur d’empreinte à l’arrière de l’appareil. Il sera situé à côté de l’appareil photo et non en dessous comme c’est le cas chez la concurrence. Un emplacement qui semble se confirmer par de nouvelles photos de coques prévues pour le Galaxy S8. À noter que le fabricant a très probablement pris cette décision à la dernière minute.Le fabricant va également rajouter une seconde couche d’authentification biométrique avec un scanner d’iris que l’on avait déjà vu dans le Lumia 950 de Microsoft et plus récemment dans le Samsung Galaxy Note 7. Il permettra de déverrouiller son téléphone avec des gants et d’améliorer la sécurité dans le cas des paiements sans contact. Les coques de la marque UAG confirment d’ailleurs la présence du scanner d’Iris et le capteur d’empreintes.Sachez également que le Samsung Galaxy S8 pourrait aussi embarquer un système de reconnaissance faciale pour proposer davantage de fonctionnalité pour déverrouiller le téléphone.

          Une connectique complète

          La connectique du Galaxy S8 serait pour le moins complet et le fabricant n’aurait pas fait de compromis :

          • port USB Type-C en USB 3.0 et compatible DisplayPort
          • port audio jack
          • lecteur de carte micro SDSamsung ne suivra pas la voie d’Apple, le Galaxy S8 disposera encore d’un port jack. Le téléphone sera également le premier Galaxy S à intégrer un port USB Type-C, après qu’il soit apparu dans le Galaxy Note 7 et dans le Galaxy A5 2017.Le connecteur ne fait pas tout et Samsung irait jusqu’au bout des promesses de l’USB Type-C en intégrant les technologies USB 3.0 et DisplayPort qui devrait débloquer de nouveaux usages pour le téléphone.

            Résumons la question du design

            Une fois que l’on a vu point à point les caractéristiques techniques du Samsung Galaxy S8, le design de l’appareil devient une évidence. On retiendra ces points :

            • un écran qui occupe plus de 83 % de la surface avant
            • une façade avant toujours noire
            • des coloris « Black Sky », « Orchid Grey », « Artic Silver », doré
            • le design incurvé, jusque-là réservé au modèle Edge, sera généralisé
            • le téléphone devrait faire la même taille que la génération précédente
            • le lecteur d’empreinte sera placé à côté de l’appareil photo
            • le port jack n’est pas abandonné
            • Une résistance à l’eau et la poussière IP68
            • caméra capable de filmer à 1000 images par secondesamsung-galaxy-s8-plus-630x525.jpgPour le moment, une seule photo crédible a fuité concernant le Samsung Galaxy S8. De nombreuses images ont circulé, venant souvent d’accessoiriste, mais ont été démenties par plusieurs sources connaissant les plans de Samsung.

              Appareil photo similaire à l’an dernier

              On a longtemps pensé que Samsung adopterait le système de double appareil photo que l’on retrouve sur beaucoup de mobiles haut de gamme. Au final le capteur du Galaxy S8 devrait être très proche de celui du Galaxy S7.samsung-galaxy-s8-fake-render-630x277.jpg

              ’appareil photo arrière serait toujours équipé d’un capteur de 12 mégapixels f/1.7, mais celui à l’avant gagnerait en définition. Les selfies ne seront plus capturés en 5 mégapixels, mais en 8 mégapixels.

              Bien sûr, la photographie reste l’un des meilleurs arguments de vente d’un smartphone et Samsung va donc légèrement améliorer son appareil, avec des optimisations sur les photos prises en basse luminosité, ou sur la rapidité de capture, mais les changements devraient être mineurs.

              Après tout, le Samsung Galaxy S7 était déjà équipé de l’un des meilleurs appareils photo du marché.

              Une batterie qui doit être fiable

              Après l’accident du Samsung Galaxy Note 7, il n’est pas question de recommencer les mêmes erreurs pour Samsung avec le Galaxy S8. Sa capacité aurait été fixée à environs :

              • 3000 mAh pour le Galaxy S8
              • 3500 mAh pour le Galaxy S8 PlusBattery-630x420.jpgLa batterie est sans doute la pièce la plus sensible sur lequel Samsung a travaillé pour son nouvel appareil. La marque avait annoncé après la fin de l’enquête sur le Galaxy Note 7, une série de mesure pour améliorer la fiabilité de ce composant. Cette série de mesures fait à présent le sujet d’une publicité visant à rassurer le public concernant ses produits.Samsung se serait, entre autres, tourné vers un nouveau fournisseur japonais pour continuer de diversifier les sources d’approvisionnement.

                Pour prolonger la durée de vie de sa batterie interne, nous serons en mesure de réduire la définition.

                La batterie externe développée par Samsung sera par ailleurs compatible avec la recharge rapide et en USB Type-C.

              • Samsung DeX : transformer le Galaxy S8 en PC

                Avec Samsung DeX, les utilisateurs du Samsung Galaxy S8 pourront se servir de leur smartphone comme un ordinateur de bureau.samsung-galaxy-continuum-mockup-2-630x337.jpg

                L’intégration de l’USB Type-C et la prise en charge native du DisplayPort ont permis à Samsung de développer une nouvelle fonctionnalité qui transforme le Galaxy S8 en véritable ordinateur de bureau. Une fois le téléphone connecté à un clavier, une souris et un écran, Samsung DeX permettra d’afficher un vrai bureau similaire à celui de Windows.

                L’utilisateur pourra interagir avec les applications Android en mode fenêtre au clavier et à la souris comme il le fait avec un ordinateur classique. L’arrivée des applications Android sur Chrome OS ont justement permis de pousser les développeurs à prendre en compte ces périphériques, inhabituels sur mobile.

                Avec le Galaxy S8, Samsung commercialisera un dock officiel permettant de relier plusieurs périphériques en USB, ainsi qu’un écran en DisplayPort, mais d’autres accessoires pourraient voir le jour chez des vendeurs tiers. Le téléphone devrait également prendre en charge l’affichage sans-fil par Miracast et le Bluetooth pour tout connecter sans aucun câble.

                Le site WinFuture a dévoilé entre autres que le dock serait équipé d’un ventilateur de refroidissement.

                Fiche technique

                Si l’on réunit toutes les informations, voilà à quoi devraient ressembler les caractéristiques techniques du nouveau flagship de Samsung puisque les fiches techniques ont fuité sur Internet. D’abord le Samsung Galaxy S8 :

                • Écran incurvé borderless de 5,8 pouces Super AMOLED QHD (2560 x 1440 pixels)
                • Taille similaire au Galaxy S7
                • Processeur Samsung Exynos 8895
                • 4 à 6 Go de mémoire vive LPDDR4
                • De 64 à 256 Go de stockage UFS 2.0
                • Appareil photo 12 mégapixels
                • Boutons de navigation virtuels affichés à l’écran
                • Bouton d’accès à l’IA de Samsung
                • Biométrie par scanner d’iris et lecteur d’empreintes
                • USB 3,0 Type-C avec DisplayPort et port casque jack
                • Android 7,1 Nougat
                • Bluetooth 5.0
                • IP68
                • Batterie entre 3000 et 3 250 mAh
                • Numéro de modèle SM-G950

                Voici maintenant ce que l’on sait sur le grand modèle que l’on surnommera Samsung Galaxy S8 Plus :

                • Écran incurvé borderless de 6,2 pouces Super AMOLED QHD (2560 x 1440 pixels)
                • Taille similaire au Galaxy S7 Edge
                • Processeur Samsung Exynos 8895
                • 4 à 6 Go de mémoire vive LPDDR4
                • De 64 à 256 Go de stockage UFS 2.0
                • Appareil photo 12 mégapixels
                • Boutons de navigation virtuels affichés à l’écran
                • Bouton d’accès à l’IA de Samsung
                • Biométrie par scanner d’iris et lecteur d’empreintes
                • USB 3,0 Type-C avec DisplayPort et port casque jack
                • Android 7,1 Nougat
                • Bluetooth 5.0
                • IP68
                • Batterie entre 3500 et 3 750 mAh
                • Numéro de modèle SM-G955

Publicités

Samsung confirme le problème de batterie du Galaxy Note 7

Comme cela avait été annoncé la semaine dernière, Samsung a dévoilé les résultats de son enquête sur les problèmes techniques sur le Galaxy Note 7 et les raisons de sa surchauffe. Sans surprise, il s’agit de la batterie, comme l’avait annoncé le Wall Street Journal.

La semaine dernière, Samsung annonçait la mise en place d’une conférence de presse pour annoncer les résultats de son enquête interne sur les raisons de la surchauffe du Galaxy Note 7. Un problème technique qui a amené la firme coréenne a remplacé les premières series de phablettes avant de la retirer définitivement des étals des boutiques. Fin de semaine dernière, le Wall Street Journal dévoilait en partie les résultats de cette enquête qui a été menée par Samsung, mais aussi par trois bureaux indépendants. La fuite du quotidien américain affirmait que les batteries seraient officiellement mises en cause. Et ce fut le cas.2017-15-3--19-14-07

Deux batteries, deux problèmes

Samsung a honoré son rendez-vous et a dévoilé les résultats de son enquête. Sans surprise les batteries de SDI (la filiale de Samsung chargée de produire les batteries) et d’Amperex sont concernées. Toutefois, le problème n’est pas le même dans les deux cas de figure. Pour les batteries développées par Samsung, le problème serait une déformation du composant qui aurait amené à un court-circuit. Et c’est ce court-circuit qui aurait provoqué la surchauffe et l’explosion de la batterie. Dans le second cas, le problème serait une malfaçon : un des composants internes de la batterie (une couche isolante entre deux parties conductrices) serait manquant. Voilà pour les deux causes.
Samsung Electronics se défausse en revanche de la responsabilité du problème. Le design du Galaxy Note 7 n’est pas un problème selon la firme. La place laissée à la batterie (trop exigüe, selon certains) n’est en aucun cas l’une des causes de surchauffe, alors que nous savons bien que la batterie est l’un des éléments qui produisent le plus de chaleur dans un téléphone et qu’elle doit être capable de la dissiper. Or, si la place qui lui est laissée est trop petite, ce n’est pas possible. Bien sûr, l’argument de la malfaçon des batteries, qu’elles proviennent de SDI ou Amperex, élimine presque toute responsabilité des designers de la branche mobile du groupe. C’est tout de même bien pratique. Espérons qu’à long terme, ce soit vrai.

Une débauche de moyen
Lors de sa conférence de presse, Samsung a largement évoqué le sérieux avec lequel elle a enquêté sur le problème et les conséquences industrielles que cela amènera lors de la conception des futurs terminaux. Tout d’abord, Samsung a évoqué les moyens financiers et humains monopolisés durant cette enquête : 700 ingénieurs ont travaillé sur 200 000 Galaxy Note 7 différents et 30 000 batteries pour reproduire les problèmes de surchauffe et en comprendre les causes. Ensuite, Samsung a réitéré les nouveaux points de contrôle qui assureront la qualité des futurs produits de la firme coréenne. Le Galaxy S8 devrait être le premier à en bénéficier.